La vie culturelle à Montpellier

 
31 mars 2015.

Journée internationale des forêts à Montpellier

. Jusqu'à lors, peu de Montpelliérains connaissent la nouvelle "Journée internationale des forêts". En réaction aux questions de l'équipe de Montpellier Presse Online, quelques-uns se sont moqués sur la foule des journées nationales et internationales propagées par l'ONU : "Saviez-vous qu'il y a déjà une 'Journée mondiale sans Facebook' ?" Mais il y a aussi des voix qui souhaitent donner un autre sens à une journée qui, pour eux, évoque l'écologie : "Pour moi, la forêt est un endroit de paix et de santé mentale et physique. Mais les organisateurs des manifestations pensent à son exploitation...". Beaucoup des interrogés sont d'accord que l'arbre est une source de vie et que, surtout, il serait temps de comprendre que "chaque enfant devrait avoir le droit de grandir sous de vrais arbres". Montpellier : les arbres, la forêt et l'écologie
 
  •  
 
27 janvier 2015.

La fin du Royal à Montpellier : La pluie plus forte que les subventions

. Les cinéphiles de Montpellier ont beau pleuré pour les sièges les plus commodes des cinémas montpelliérains, le Royal a fermé ses portes après 134 ans de projection. Selon les amateurs du film, il y a la concurrence des Multiplexes qui aurait eu sa peau, et certains pensent que ses installations n'étaient peut-être pas à jour. Mais ce qui a été murmuré apparaît maintenant comme vérité fatale : les inondations d'octobre dernier ont fait trop de dégâts, et les subventions espérées ont été refusées par la mairie de Montpellier. Au lieu du cinéma, c'est le stade à la Mosson qui est reconstruit, pour la culture il ne reste plus d'argent. Il y a des Montpelliérains qui proclament leur désaccord : "Y a-t-il peut-être plus d'argent à gagner avec le foot qu'avec les films ?" La mairie de Montpellier a décidé la fin du cinéma Royal
 
  •  
 
29 septembre 2011.

Montpellier et l'inconnu : le Monstre du Loch Lez

. Encore, peu de Montpelliérains sont au courant de la menace de l'inconnu, du Monstre du Loch Lez qui, selon les prédictions de Nostradamus, quitterait bientôt les profondeurs du Lez. On peut y croire ou non, toutefois, ses traces ont déjà été aperçues au bord du Lez. La mairie de Montpellier a instauré une cellule de crise et, ensuite, une cellule d'enquête. Or, cela ne suffira peut-être pas pour faire face à l'inconnu - l'heure est à la solidarité. La municipalité demande aux Montpelliérains d'être vigilants et, surtout, de communiquer, de photographier, de dessiner ou de filmer tout signe du monstre. L'avenir révélera si Montpellier est en danger : l'avenir qui commencera le 11 novembre 2011, le jour prédit par Nostradamus, le jour de l'inauguration de la nouvelle mairie et le jour de la prochaine édition de la ZAT, la Zone Artistique Temporaire...Zone Artistique Temporaire et inauguration de l'Hôtel de Ville au bord du Lez
 
  •  
 
26 février 2015.

Les 8èmes Journées de Cinéma Suisse

. Il est peut-être vrai que le cinéma suisse n'est pas encore très connu à Montpellier. Mais grâce à l'initiative de qualité de la part de l'association "C'est-rare-film", experte des "perles rares du cinéma", et son âme Christine Bolliger-Erard, il prend ses racines aussi à Montpellier. Et la qualité est indéniable, comme les 8èmes Journées de Cinéma Suisse, un petit bijou parmi les festivals de cinéma fréquentés par les Montpelliérains, ont de nouveau montré : un choix de films intéressant représentant les trois contrées de la Suisse, des invités qui enrichissent les journées avec leurs propos et l'organisatrice et présentatrice, Christine Bolliger-Erard, qui brille par ses connaissances de la matière, son savoir-faire, son honnêteté et son bon feeling pendant la discussion avec les auteurs, metteurs en scène ou acteurs et, bien sûr, avec le public. Christine Bolliger-Erard et le cinéma suisse à Montpellier
 
  •  
 
20 novembre 2011.

Montpellier bouge : le Monstre du Loch Lez et la ZAT aux bords du Lez

. Le 11 novembre 2011, à 11 heures, 11 minutes et 1 seconde, pleines des choses se sont passées à Montpellier. À cette seconde précise, selon les prédictions de Nostradamus, le Monstre du Loch Lez aurait dû se montrer aux Montpelliérains. Mais c'était aussi le début de la troisième édition de la ZAT, de la Zone Artistique Temporaire aux bords du Lez, et, surtout, l'inauguration du nouvel Hôtel de Ville de Montpellier. Même si le monstre n'a pas été aperçu par tout le monde, le week-end a laissé ses traces dans la mémoire des Montpelliérains... L'inauguration du nouvel hôtel de ville de Montpellier
 
  •