Montpellier en fête

 
12 septembre 2011.

Les Estivales de Montpellier : un accident mortel

. Depuis l'accident mortel du 12 août, une ombre de tristesse voile la bonne humeur des Montpelliérains qui font la fête aux Estivales. On ne se sent pas responsable, toutefois... "C'est à notre fête, à nos Estivales, que la fille a tant bu.", constate une jeune femme. De toute manière, le temps est à la réflexion. Personne ne veut mettre fin aux plaisirs des Estivales, mais la mairie et les Montpelliérains sont d'accord qu'il faut trouver une solution. Vivre les Estivales sans déguster les vins semble difficile. On plaide pour le covoiturage, une association qui raccompagne les fêtards plus ou moins ivres ou un stand qui veille sur les clés de voiture, et la municipalité offre des chèques parking à ceux qui laissent les voitures en ville. Mais, finalement, les trams, bus et trains sont au centre des conversations : "Pourquoi ils ne mettent pas quelques bus à la disposition des Estivales ?" Les Montpelliérains, le vin et les Estivales
 
  •