Les étudiants et la Fac de Montpellier

 
13 septembre 2010. Étudiant à Montpellier : rentrée à la fac. Pour le moment, ce ne sont encore que les démarches administratives qui les préoccupent, les "nouveaux" étudiants de Montpellier, les débutants à l'université. Mais déjà, ils commencent à s'intéresser aux Montpelliérains, leurs nouveaux concitoyens. "Ils sont comment ", se demandent les étudiants, et ils découvrent les premiers endroits où il vaut la peine de faire la fête. Il n'y a pas tout le monde qui apprécie la mentalité de la Méditerranée, mais on constate que les Montpelliérains sont des gens "avec qui on peut rire." De toute manière, "c'est maintenant que la vie commence." Micro-trottoir : Montpellier et son université
 
  •  
 
8 décembre 2009.

Étudier à Montpellier

. Être une des villes universitaires les plus anciennes de la France est une chose. Être devenu une des villes universitaires les plus jeunes et dynamiques en est une autre. Et figurer sur le troisième rang des villes universitaires de France les plus appréciées par les étudiants, cela fait carrément plaisir. Une étude récente montre que, niveau culture, il n'y a pas en France de ville comparable qui offre plus que Montpellier. Les visages deviennent un peu longs, par contre, lorsqu'il est question de logements. Le "rayonnement international", de toute manière, est "fabuleux", et il faut chercher longtemps avant qu'on trouve un environnement de ville étudiante de plus de qualité que celui de Montpellier. Bien que, comme pensent quelques étudiants, le côté écologique pourrait être un peu plus développé... L'université dans le Sud de la France
 
  •  
 
16 mai 2010.

Jeune à Montpellier : l'apéro géant de Facebook

. On dit qu'ils étaient dix mille, mais de toute manière, ils étaient beaucoup. Montpellier ne fait pas exception lorsqu'il est question du "virtuel"... et du moins virtuel - car cette grande rencontre organisée pour les milliers et milliers d'amis de Facebook n'avaient rien de virtuel. "On peut dire que Facebook est la place commune la plus grande du monde", explique un jeune homme. D'autres constatent qu'à Montpellier, Facebook - ou, plutôt l'apéro géant - n'a attiré que des jeunes. Toutefois : "J'ai 46 ans et je me suis régalée hier soir." De toute manière, jeune ou moins jeune, on est là pour se faire de nouvelles connaissances. Micro-trottoir : La génération Facebook de Montpellier
 
  •